Les gens ont besoin de concret, pas d’un expert

2 lecture minute

Quand tu penses parler de Jésus et de ta foi avec des amis ou des connaissances, te sens-tu tiraillé par la peur de ne pas avoir les “bonnes” réponses aux questions qu’ils pourraient te poser ?

Dans un monde dominé par les médias sociaux et les actualités 24/7, il y a beaucoup d’influenceurs qui prétendent être des “experts” avec des opinions complexes et fortes. On peut être tenté de ressentir le besoin de communiquer notre foi de la même manière que la culture dans laquelle nous baignons et de la rendre plus compliquée qu’elle ne devrait l’être. Il peut être facile de tomber dans ce piège : en pensant que les gens ont besoin de réponses théologiques élaborées, on finit alors par confier le rôle à nos pasteurs et dirigeants de partager la vérité sur Jésus.

Tes amis n’ont pas besoin d’experts, ils ont besoin d’exemples concrets à propos de Jésus.

Des études indiquent que les gens ont tendance à faire davantage confiance à l’opinion de ceux qui font partie de leur entourage beaucoup plus que les avis “d’experts”. Pourtant, nous pouvons parfois ne pas tenir compte que nos amis et voisins non chrétiens ont besoin d’interactions sensibles et sincères avec nous bien plus que de réponses bien construites, “claires, nettes et précises”.

Il y a beaucoup d’exemples dans la Bible qui illustrent la façon de communiquer Dieu aux autres :

  • Jésus était incroyablement patient et compréhensif avec la Samaritaine au puits ; elle pensait qu’elle pouvait éviter d’affronter sa vie brisée en posant d’innombrables questions et en comblant ses vides avec différents compagnons.
  • Philippe était sensible aux interrogations sincères sur la foi d’un eunuque éthiopien.
  • Pierre était attentif aux barrières culturelles auxquelles se heurtait Corneille, un païen, et il devint lui-même vulnérable pour partager Jésus avec les païens.

Être “sensible”, “attentif” ou “compréhensif” signifie simplement partager ce que Jésus représente personnellement pour toi. De plus, tu dois croire que le Saint-Esprit t’utilisera pour faire son œuvre dans le cœur de tes interlocuteurs. Cela veut dire aussi qu’il faut surmonter le scepticisme et devenir à la fois vulnérable et authentique pour partager ta lutte contre le péché en toute honnêteté, en parlant de la victoire que Dieu t’a donnée en Jésus.

Notre entourage a besoin d’exemples simples et concrets de la grâce et de l’amour merveilleux de Dieu bien plus que de conseils d’experts pour répondre aux personnes qui se montreraient incrédules.

_Écrit par Joyce Pillai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *