Parler quand les autres le veulent, pas seulement quand on le décide — L’histoire de John

2 lecture minute

Te rends-tu disponible quand les gens autour de toi sont disposés à parler de Dieu ou parles-tu seulement quand tu es prêt ?

Chez yesHEis nous avons des conversations avec des chrétiens et des non chrétiens tous les jours. Nous encourageons les chrétiens à partager leur foi et nous encourageons les non chrétiens à venir à la foi. À de nombreuses reprises, nous avons parlé avec des non chrétiens qui, des mois plus tard, reviennent nous poser d’autres questions.

Un exemple classique est l’histoire de John* — Il lui a fallu un an pour revenir et poursuivre sa conversation sur Dieu. Il nous a envoyé un message avec une question qui lui est venue comme ça…

“Pourquoi la Bible nous dit-elle de ne pas tuer ? Les animaux tuent. Nous ne sommes pas différents des autres créatures — nous vivons, nous nous reproduisons, nous mourons. Cependant, grâce à notre étonnante capacité intellectuelle, nous sommes beaucoup plus efficaces”.

Après avoir répondu à sa question, nous lui avons dit que c’était formidable qu’il ait repris contact avec nous, car nous n’avions pas eu de nouvelles depuis un an, notre conversation étant restée en suspens…

“Oui, je suis tombé par hasard sur notre conversation en lisant d’anciens messages, et je ne sais pas… J’ai toujours eu l’impression que quelque chose manquait, comme si une partie de moi n’était pas là où elle devrait être… et cela me semble plus intense maintenant.”

Comme c’est merveilleux ! John continue à explorer davantage sur Dieu et la foi et nous prions pour qu’il en vienne à connaître Jésus par lui-même.

Les gens ont besoin que nous — les chrétiens — alors, soyons disponibles pour parler quand ils sont prêts, pas quand nous le sommes !

Ta plus grande capacité est ta disponibilité. N’abandonne pas les gens, donne-leur simplement le temps dont ils ont besoin. Pourquoi ne pas prendre un moment aujourd’hui pour prier pour un ami qui ne connaît pas encore Jésus ?

*Nom modifié pour des raisons de confidentialité.

Écrit par Morag Paton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *